Mersin est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom (ancienne province d’İçel), située au bord de la mer Méditerranée.

représentant une partie de 2% sur le territoire turc avec sa superficie de 15853 km² et qui se trouve à la région antique de « Cilicie » sur l’aile ouest de Cukurova dans la région de Méditerranée. Sa population est de 1.515.302 habitants.

Son économie est principalement basée sur les activités portuaires et le raffinage du pétrole.


Müfide İlhan y fut la première femme maire de Turquie, de 1950 à 1951.

Les anciennes provinces de Mersin (créée en 1924) et d’İçel fusionnèrent en 1933 sous le nom de province d’İçel, qui reprit le nom de province de Mersin en 2002.

Les ruines de la ville antique Soli-Pompeiopolis qui se trouvent dans le tumulus de Yumuktepe dont l’un de premiers lieux d’habitation du monde, se placent à Mersin (selon quelques historiens). L’une des plus grandes raffineries de pétrole de la Turquie ATAS (établissements de traitements de nourritures, etc.) et le commerce (3.eme plus grand port international de la Turquie, Zone franche ) et la liaison avec le réseau de tourisme et de transportation, jouent une rôle très importante. A Mersin qui s’appuie aux monts Taurus au nord, il s’agit aussi d’un riche tourisme de plateau, et les plateaux comme Camliyayla (Namrun), Gozne, Findikpinarı, Sogucak, Ayvagedigi, Aslankoy sont devenus les centres nouveaux et extraordinaires pour le repos. A coté ouest ils existent plusieurs stations et établissements balnéaires, et encore des villages de vacances, des pensions et des hôtels innombrables. La campagne a une richesse historique et archéologique extraordinaire. Il y a des plusieurs lieux attirants aux niveaux historique et naturelle comme Uzuncaburc, Kanlidivane, Korykos-Kiz Kalesi, Viransehir, Soli, Eshab-i Kehf, Anamurium, forteresse Mamure, Yumuktepe, avens de Cennet et Cehennem, vallée qui descend au bord de la mer d’Uzuncaburc, grotte Cukurpinar.

Quartier et Arrondissements (ilçe) de Mersin

Anamur, Aydıncık, Bozyazı, Çamlıyayla, Erdemli, Gülnar, Mut, Silifke, Tarsus.

Climat

Il s’agit de climat Méditerranéen sur la partie de plaine et le climat continental sur la partie montagneuse de la ville. Au climat Méditerranéen il fait chaud et il n’y a pas de pluie en été et il fait doux et pluvieux en hiver. Par contre au climat continental il fait frais et il n’y a pas de pluie en été et il fait froid et pluvieux en hiver. Le moyen général de tombe de pluie et le taux d’humidité annuels à Mersin sont assez hauts.

Transportation Facilities

Voies terrestres

Mersin a des liaisons avec les pays voisins par les voies terrestres no : 052, 400 et 715. La voie terrestre no.052 est une autoroute et 6 lignes, dont 3 allées et 3 retours. A partir de Mersin il y a des cars réguliers en partout de la Turquie.

Voies aériennes

Notre ville utilise l’aéroport d’Adana Sakirpasa. La distance entre Adana et Mersin est 65 km par la voir terrestre. Il y a des vols réguliers nationaux et internationaux à partir de l’aéroport de Adana Sakirpasa avec Turkish Airlines. De plus ils existent des vols charters. Turkish Airlines a des liens réguliers avec plus de 70 aéroports internationaux et 35 aéroports nationaux. En dehors de Turkish Airlines 300 compagnies aériennes internationales ont des liens avec la Turquie et avec l’aéroport d’Adana Sakirpasa, soit direct soit indirecte.

Voies ferrées

Notre ville se connecte aux voies ferrées nationales sur la station de Yenice à l’est. Sur Yenice, il y a des liens à l’Anatole Centrale de coté nord, sur Adana il y a des liens aux villes de sud-est et la Syrie et l’Irak. Ils existent des trains de banlieue régulièrement entre Adana-Mersin-Iskenderun.

Voies maritimes

Depuis le port de Mersin, dont l’un des plus grands de la Turquie et de la Méditerranée, il s’agit le transport de cargaison et passager. A partir du port Tasucu il y a la possibilité de transport de cargaison et passager à la République Turque de Chypre du Nord. Les marinas fournissent aussi une liaison d’une chaîne. Ce sont : (de l’est vers l’ouest) Mersin, Kumkuyu, Tasucu, Haciishakli, Aydincik, Bozyazi et Anamur.

Culture à Mersin

Opéra et Ballet d’Etat – Théâtre
Opéra et Ballet d’Etat de Mersin, se réalise des activités de ballet, d’opéra, d’opérette, de concert.

Lieux attirants
Gumuskum, Camduzu, pineraie d’Erdemli, Pullu, Karaeksi, zones de pique-nique forestiers Karabucak et Bahçeyeri, avens de Cennet et Cehennem, grotte de Narlikuyu, grotte de Eshab-i Kehf, Gozne, plateaux de Gozne, Findik Pinari, Namrun et Sorgun, plages de Erdemli, Silifke et Anamur, ruines antiques des villes : Pompeiopolis, Tarsos, Neopolis, Krykos, Kilindria, Selevkeia et Anamurion, porte de Cléopâtre, forteresses de Anamur, Meydancik, Kiz, Mut, Silifke, monastère de Alahan, basilique de Hoghia Thekla, zones d’habitations de Uzuncaburc, Akkale, Gozlukule, mosquée de Tarsus, mosquée de Lal Aga, musées de mosaïque de Erdemli, Silifke, Tarsus et Narlikuyu.

Galerie Photos Complète de Mersin:

wikipedia et toute les sources d'information

Tags:

 

Faire un commentaire pour : Mersin