Manchester (ˈmæntʃɛstər) est une ville et une aire urbaine du Royaume-Uni. Elle a le statut de cité depuis 1853 et est au cœur d’une grande agglomération de plus de deux millions et demi d’habitants dont les villes principales sont : Bury, Bolton, Rochdale, Oldham, Ashton-under-Lyne, Stockport, Salford, Altrincham, Wigan.

Il s’agit là de la troisième plus importante conurbation du Royaume-Uni en termes d’habitants et la seconde zone urbaine élargie avec 2 539 100 habitants. Manchester est la quinzième aire urbaine la plus peuplée de l’Union européenne. Le nom de « Manchester » est utilisé aussi bien pour désigner l’agglomération que la ville-centre.

Manchester est bordée au sud par la plaine du Cheshire et au nord et à l’est par la chaîne montagneuse des Pennines. Historiquement, la plus grande partie de la ville fait partie du Lancashire, mais des zones situées au sud de la rivière Mersey appartiennent au Cheshire. Le vicus créé par les Romains à proximité du fort de Mamucium, construit en 79 sur un monticule rocheux non loin de la confluence entre la Medlock et l’Irwell, est devenu au fil de son histoire une ville majeure du nord de l’Angleterre. Manchester est la première ville au monde à avoir été industrialisée, et elle a joué un rôle important durant la révolution industrielle. Durant le XIXe siècle, la ville acquiert d’ailleurs le surnom de « Cottonopolis » en raison de son industrie cotonnière.


Dans un sondage portant sur des chefs d’entreprises paru en 2006, Manchester est apparu comme le meilleur endroit pour implanter une entreprise. Une étude demandée par le Manchester Partnership et publiée en 2007 a par ailleurs montré que la ville était celle qui présentait la croissance économique la plus rapide. C’est également la troisième ville la plus visitée par des étrangers au Royaume-Uni. Manchester accueille en 2002 les jeux du Commonwealth. Elle se démarque également dans le monde sportif par ses deux équipes de Premier League de football, Manchester United et Manchester City.

Géographie

Manchester est située à 260 km au nord-ouest de Londres, dans une « cuvette » bordée au nord et à l’est par les Pennines, une chaîne montagneuse du Nord de l’Angleterre. Le centre ville de Manchester se situe sur la rive est de l’Irwell, non loin de l’endroit où celle-ci rencontre ses confluents que sont le Medlock et l’Irk. Il se situe à une altitude peu élevée, entre 35 et 42 m au-dessus du niveau de la mer.

La Mersey traverse le sud de Manchester. La plus grande partie de la ville est parfaitement plate, notamment au sud, et certains immeubles offrent des vues sur les contreforts et les landes des Pennines, souvent recouverts de neige en hiver. Les caractéristiques géographiques de la ville ont permis son fort développement comme ville industrielle : elle est proche du port de Liverpool, les rivières permettent de faire fonctionner des usines et des réserves de charbon sont localisées non loin.

Climat

Manchester jouit d’un climat tempérée océanique, comme la plupart des villes britanniques, avec des étés frais et des hivers doux. Les précipitations sont régulières au cours de l’année mais rarement très importantes. Ainsi, la pluviométrie annuelle moyenne de la ville est de 806 6 mm, alors que la moyenne du Royaume-Uni est de 1 125 mm. Par ailleurs, il pleut 140 4 jours par an à Manchester contre 154 4 jours par an pour l’ensemble du Royaume-Uni.

Histoire

Origine

La région où est aujourd’hui situé Manchester était autrefois le territoire des Brigantes, une importante tribu celtique vivant au nord de l’Angleterre actuelle. Ceux-ci ont alors une forteresse localisée sur un affleurement rocheux où se tient actuellement la cathédrale de Manchester, face à la rive de l’Irwell. Leur territoire s’étend alors sur de vastes plaines fertiles, à l’emplacement des actuelles villes de Salford et de Stretford. Suite à la conquête de la Grande-Bretagne par les Romains au Ie siècle, le général romain Gnaeus Julius Agricola ordonne la construction du fort de Mamucium en 79, afin de préserver les intérêts romains à Deva Victrix (Chester) et Eboracum (York) des attaques des Brigantes. La localisation du centre de Manchester n’a pas bougé depuis cette époque. Une partie des fondations du fort romain est encore visible à Castlefield. L’occupation romaine de la ville prend certainement fin aux alentours du IIIe siècle ; les habitations civiles semblent avoir été abandonnées au milieu du IIIe siècle, mais le fort semble avoir conservé une petite garnison jusqu’à la fin du IIIe siècle ou le début du VIe siècle.

Démographie

Le recensement du Royaume-Uni de 2001 a enregistré une population totale de 392 819 habitants, soit une diminution de 9,2 % par rapport à 1991. Il a été compté environ 83 000 jeunes de moins de 16 ans, 250 000 personnes âgées entre 16 et 75 ans et 25 000 plus de 75 ans. 75,9 % des habitants de Manchester, les « mancuniens », déclarent être nés au Royaume-Uni.
La ville a le second plus faible taux d’actifs du Royaume-Uni. Une des raisons invoquées pour expliquer cela est le grand nombre d’étudiants qu’elle accueille. La zone urbaine entourant Manchester, définie par Eurostat et comprenant le reste du comté du Grand Manchester, comprend 2 539 100 habitants en 2004. Elle forme la seconde zone urbaine du Royaume-Uni après celle de Londres en nombre d’habitants.

Administration

Manchester est géré par le Manchester City Council au niveau local. En effet, le Greater Manchester County Council cesse d’administrer la ville en 1986, et la cité devient alors une « unitary authority ». Depuis sa création en 1995, Manchester est membre de l’English Core Cities Group qui, entre autres, permet de promouvoir le statut économique, social et culturel de la ville au niveau international.

Économie

Dès le XVIe siècle, la région de Manchester était connue pour ses industries du lin et de la laine, mais c’est à partir de 1600 que le coton fait son apparition et va peu à peu assurer la fortune de la ville. L’importation du coton via le port de Liverpool, le réseau dense de canaux, la pureté des eaux provenant de la chaîne des Pennines, l’hygrométrie élevée et la main-d’œuvre importante sont les facteurs qui ont permis le développement rapide de l’industrie du coton et de ses activités annexes. Le coton anglais se vend alors dans le monde entier et c’est la bourse du coton de Manchester qui est le centre nerveux de ce commerce.

Manchester est au premier plan lors de la révolution industrielle du XIXe siècle, et devient un important centre de production industriel. L’économie de la ville est aujourd’hui principalement basée sur les services. En 2007, la ville présente la croissance la plus importante du Royaume-Uni, et c’est la seconde ville dans laquelle les entreprises investissent après Londres. Le Manchester’s State of the City Report a observé que les activités majeures de la ville sont les services professionnels et financiers, les industries des sciences de la vie, la culture, les médias et les communications. En 2007 et 2008 la citré se classe au deuxième rang des villes où il est intéressant de faire des affaires au Royaume-Uni, et atteint même le quatorzième rang européen en 2008.

Le grand Manchester représente plus de 42 millions de livres de valeur ajoutée brute, et se classe ainsi au troisième rang anglais. C’est l’un des plus grands centre financier en Europe avec plus de 15 000 personnes employées dans les banques et la finance et 60 compagnies bancaires. The Co-operative Group, plus grand groupe détenu pas des consommateurs, est basé à Manchester et constitue un des plus grands employeurs de la ville. De nombreux services de jurisme, comptabilité, management et autres services techniques ou professionnels existent à Manchester.

Le Central Business District est dans le centre ville de Manchester, adjacent à Piccadilly et concentré sur la Mosley Street, le Deansgate, King Street et Piccadilly. La zone de Spinningfields, située à l’ouest de Deansgate, se développe actuellement pour accueillir des bureaux, diverses infrastructures commerciales et des tribunaux. Plusieurs entreprises s’y sont basées, et un centre de justice civil y a ouvert en octobre 2007.

Manchester est le principal pôle du nord-ouest de l’Angleterre pour le commerce, l’éducation et la culture, et se classe au troisième ou quatrième rang des villes à la plus forte activité de ventes au détail. Dans le centre ville, on retrouve de nombreuses boutiques de grande renommée telles que Vivienne Westwood, Emporio Armani, DKNY, Harvey Nichols, Chanel, Hermès et Louis Vuitton. La ville a plusieurs galeries marchandes, parmi lesquelles on retrouve notamment le Manchester Arndale, plus grande galerie marchande du Royaume-Uni.

Culture

Musique

Manchester dispose de deux orchestres symphoniques, le Hallé Orchestra et le BBC Philharmonic Orchestra. Le premier fut fondé en 1858. Il est actuellement dirigé par Sir Mark Elder CBE. Le BBC Philharmonic Orchestra fut créé en 1922 et est dirigé aujourd’hui par Juanjo Mena. Il y a aussi un orchestre de chambre, le Manchester Camerata. En 1950, la ville abrite la Manchester School formée de compositeurs classiques, parmi lesquels Harrison Birtwistle, Peter Maxwell Davies, David Ellis et Alexander Goehr. L’éducation musicale dans la ville se fait notamment au Royal Northern College of Music et à l’école de musique de Chetham. Le principal lieu dédié à la musique classique était Free Trade Hall dans la Peter Street, avant que n’ouvre le Bridgewater Hall en 1996. Ce dernier dispose de 2 500 places.

La Manchester Evening News Arena est la principale salle pour la musique pop. Elle est située à côté de la gare Victoria et constitue avec ses 21 000 places la plus grande salle de ce type en Europe. C’est la salle qui voit le plus de concerts devant Madison Square Garden à New York et The O2 Arena de Londres. Les autres principales salles de spectacles sont Manchester Apollo et Manchester Academy, ainsi que le Bierkeller, le Roadhouse, le Night and Day Cafe et le Ruby Lounge, plus modestes.

Les plus célèbres groupes originaires de Manchester sont The Smiths, les Buzzcocks, The Fall, Joy Division et New Order qui lui succède, Oasis et Doves. Manchester semble avoir été une force motrice pour la région à travers ses groupes de rock indépendant des années 1980 comprenant Happy Mondays, Inspiral Carpets, James, et The Stone Roses. Ces groupes ont constitué ce qui est devenue la scène « Madchester », également centrée sur Fac 51 Haçienda, connu comme The Haçienda et créé par le fondateur de Factory Records, Tony Wilson. Bien qu’originaires du sud du pays, The Chemical Brothers ont constitué leur groupe à Manchester. L’ancien leader des Stone Roses, Ian Brown, et l’ancien des Smiths, Morrissey, poursuivent des carrières solos fructueuses. Take That et Simply Red sont d’autres célèbres représentants de la ville. Par ailleurs, A Guy Called Gerald, Richard Ashcroft de The Verve et Jason Kay de Jamiroquai sont autant d’artistes natifs du Grand Manchester. Dans les années 1960, la scène de Manchester était également très bien représentée avec The Hollies, Herman’s Hermits et les Bee Gees, qui bien qu’on les associe souvent avec l’Australie, ont grandi à Chorlton.

Manchester est aussi le fleuron de la Rave Music depuis les années 90 (Rave/Hardcore/House/Jungle). Aujourd’hui appelé « Old School Rave », les shows sont toujours très présents même aujourd’hui par Fantazia / Moondance / Epidemik … Avecs ses artises très influents comme Rat Pack, N.R.G, The House Crew, Shades Of Rythm … Ce style musical a aussi été rendu célèbre par la légendaire station de Radio Sunset 102 (1989 – 1993).

Littérature

Au XIXe siècle, Manchester représente à travers la littérature qui lui est associée les changements que l’industrialisation a amenés en Angleterre. C’est notamment le cas dans Mary Barton: A Tale of Manchester Life (1848), le roman d’Elizabeth Gaskell, qui a vécu et travaillé à Manchester. L’action de son roman, adapté avec succès par la BBC dans North and South, se déroule dans la ville industrielle en pleine expansion de « Milton », qui n’est autre qu’un pseudonyme de Manchester. Cette même auteur a également écrit une biographie d’Emily Brontë, et reste un classique de la littérature anglaise. Charles Dickens a placé l’action de son roman Les Temps difficiles dans la ville, et bien qu’il prenne beaucoup modèle sur Preston, on retrouve l’influence de son amie Elizabeth Gaskell.

Théâtres

Parmi les plus grandes salles de théâtre de la ville, on compte le Manchester Opera House, le Palace Theatre, le Royal Exchange Theatre et le Lowry, à Salford. On trouve également des salles plus modestes comme le théâtre de la bibliothèque, situé dans la Manchester Central Library, la Green Room, le Contact Theatre et le Studio Salford.

Musées

Manchester héberge un grand nombre de musées publics et de galeries d’art. Ils commémorent notamment l’histoire romaine de la ville, son riche héritage industriel et son rôle dans la révolution industrielle, l’industrie du textile, les syndicats professionnels, le vote des femmes et le football. Dans le district de Castlefield, une partie d’un fort romain de Mamucium rebâti est ouvert au public. Le Musée des Sciences et de l’Industrie, qui se situe dans la Liverpool Road railway station, présente au public une large collection de locomotives à vapeur, des machines industrielles et des avions. Le Musée des Transports recueille une collection d’anciens bus et trams de la ville Salford Quays, non loin du centre ville, à Trafford, accueille l’Imperial War Museum North. Le Manchester Museum ouvert au public depuis les années 1880 présente des galeries d’égyptologie et d’histoire naturelle de grande qualité. Dans l’ancienne synagogue des Espagnols et des Portugais (1874), le musée juif retrace l’histoire des Juifs de la ville, du XVIIIe siècle à aujourd’hui, alors que la communauté actuelle est forte de 40 000 personnes.

La Manchester Art Gallery, appartenant à la municipalité et située à Mosley Street, expose une collection permanente de tableaux de peintres européens, et possède l’une des plus importantes collection préraphaélite du Royaume-Uni.

Dans le sud de la ville, la Whitworth Art Gallery présente de l’art moderne, des sculptures et du textile. Il y a d’autres espaces d’exposition à Manchester comme le Cornerhouse, le centre Urbis, la Manchester Costume Gallery à Platt Fields Park, le People’s History Museum et le Manchester United Museum dans le stade de Old Trafford.

Les œuvres du peintre natif de Stretford Laurence Stephen Lowry, célèbre pour ses peintures du Manchester industriel et de Salford peuvent être vues à la Manchester Art Gallerie, à la Whitworth Art gallery et au centre d’art The Lowry à Salford Quays (dans la commune de Salford).

Manchester la nuit

L’économie de la nuit s’est développée depuis 1993 à Manchester, avec l’investissement de quelques brasseries dans des bars, clubs et autres boîtes de nuit, avec l’appui des autorités locales. Les plus de 500 établissements disposant de licences dans le centre ville ont la capacité d’accueillir plus de 250 000 visiteurs, avec environ 110–130 000 personnes les visitant lors d’un soir de weekend typique. L’économie de la nuit représente un chiffre d’affaires annuel de 100 millions de livres sterling, et emploie 12 000 personnes.

La scène surnommée « Madchester », qui apparaît dans les années 1980, et au sein de laquelle on retrouve certains groupes comme The Stone Roses, les Happy Mondays, Inspiral Carpets, 808 State, James et The Charlatans, est basée autour de boîtes de nuit comme The Haçienda. Cette période a été l’objet du film 24 Hour Party People. La plupart des boîtes de nuit souffraient du crime organisé à cette époque ; Haslam en décrit une où le personnel était tellement terrorisé qu’il arrivait régulièrement que des personnes entrent et consomment sans payer, et où la drogue était vendue en toute liberté. Suite à une série d’accidents violents liés à la drogue, The Hacienda ferme en 1997.

Le village gay

es bars de Canal Street accueillent une clientèle gay depuis au moins 1940, et forment aujourd’hui la base de la communauté homosexuelle de la ville. Le premier supermarché gay du Royaume-Uni y est ouvert, et la zone reçoit 20 000 visiteurs chaque week-end et voit se dérouler un festival populaire au mois d’août depuis 1991. La série Queer as Folk se tient dans cette partie de la ville.

Architecture

Une grande variété de styles architecturaux sont représentés à Manchester, du style victorien à l’architecture contemporaine. La ville se caractérise par l’emploi de brique rouge dans une bonne part des bâtiments de la ville. L’industrie cotonnière a laissé des traces dans le bâti de la ville actuelle. Ainsi, juste en dehors du centre ville on trouve de nombreuses anciennes usines à coton. Certaines d’entre elles sont demeurées telles qu’elles étaient à leur fermeture, tandis que d’autres ont été aménagées en espaces résidentiels ou en bureaux.

L’hôtel de ville, située à Albert Square, est construit en style néogothique, et est considéré comme le plus important bâtiment victorien d’Angleterre. Il a parfois été utilisé au cinéma à la place du palais de Westminster dans lequel il est interdit de filmer.

Manchester possède également des gratte-ciels construits dans les années 1960 et 1970, le plus grand étant la tour CIS, située près de la gare Victoria. La tour Beetham, terminée en 2006, est un exemple d’un nouveau genre de bâtiments de grande taille. Elle comprend l’hôtel Hilton, un restaurant et des appartements. À son achèvement, il était le plus grand building du Royaume-Uni, Londres exclue, mais un bâtiment encore plus haut, la tour Picadilly, est en construction derrière la gare Picadilly depuis 2008. Le Green Buiding, qui fait face à la gare d’Oxford Road, est une construction innovante qui se veut respectueuse de l’environnement, un projet presque unique au Royaume-Uni.

Le parc Hilton, au nord de la ville, est un des plus grands parcs municipaux d’Europe, couvrant pas moins de 250 hectares. La ville comporte 135 parcs et jardins. Deux grands squares comportent diverses statues. Albert Square a des monuments en l’honneur du Prince Albert, de l’évêque James Fraser, d’Oliver Heywood, de William Ewart Gladstone et de John Bright. Les jardins de Piccadilly contiennent des monuments en hommage à la Reine Victoria, Robert Peel, James Watt et au Duc de Wellington. Le cénotaphe de St Peter’s Square, réalisé par Edwin Lutyens, est le principal mémorial de Manchester pour ses morts à la guerre. Le mémorial d’Alan Turing à Sackville Park commémore le rôle qu’a joué cet homme dans l’informatique moderne. Une statue d’Abraham Lincoln sculptée par George Gray Barnard et observable à Lincoln Square fut offert à la ville par M. et Mme Charles Phelps Taft deCincinnati, dans l’Ohio, pour honorer le rôle du Lancashire dans la pénurie de coton du Lancashire et la guerre civile américaine de 1861–1865. Le succès que rencontrèrent les jeux du Commonweath de 2002 est commémoré par le B of the Bang, situé près du City of Manchester Stadium à l’est de la ville. Avec 184 m de hauteur, il s’agit de la plus haute sculpture du Royaume-Uni. Une Concorde se trouve près de l’aéroport de Manchester.

Média

Radio

Manchester est la ville qui compte le plus de radios locales après Londres, parmi lesquelles on trouve notamment BBC Radio Manchester, Key 103, Galaxy, Piccadilly Magic 1152, 105.4 Century FM, 100.4 Smooth FM, Capital Gold 1458, 96.2 The Revolution et Xfm. Radio Manchester a retrouvé son appellation d’origine après avoir été temporairement baptisé BBC GMR en 1988. Il existe également des radios étudiantes comme Fuse FM à l’université de Manchester et MMU Radio à l’université métropolitaine de Manchester. Un réseau de community radio est géré par Radio Regen, avec des stations qui couvrent le sud de Manchester et notamment Ardwick, Longsight et Levenshulme (All FM 96.9) et Wythenshawe (Wythenshawe FM 97.2).

Film

Manchester a été le théâtre de plusieurs films holywoodiens comme My Son, My Son ! (1940) de Charles Vidor qui met à l’affiche Brian Aherne et Louis Hayward, Grand Hotel (1932), dans lequel Wallace Beery crie régulièrement « Manchester ! », Velvet Goldmine avec Ewan McGregor ou encore The Man in the White Suit d’Alec Guinness. Plus récemment, la ville est prise dans les flammes dans 28 Days Later sorti en 2002. L’action film d’animation japonais de 2004 Steamboy prend place au moins partiellement à Manchester lors de la révolution industrielle. Le festival international du film de Manchester a par ailleurs lieu chaque année, et le festival du film du Commonwealth s’y est également tenu.

Journaux

Le journal The Guardian fut créé à Manchester en 1821 sous le nom de Manchester Guardian. Son siège est toujours situé dans la ville, bien qu’une partie des fonctions de management soient déplacées vers Londres. Le Manchester Evening News est quant à lui le journal local qui a le plus grand tirage du Royaume-Uni. Il est gratuit en centre ville le jeudi et vendredi. Malgré son titre il est disponible toute la journée. Le Metro Nord-ouest est distribué gratuitement aux arrêts du Metrolink, dans les gares et d’autres lieux très fréquentés. Le groupe MEN distribue un certain nombre de journaux locaux gratuits.

TV

La chaîne Granada Television, du groupe ITV, siège à Quay Street, dans le quartier de Castlefield. Cette chaîne produit notamment Coronation Street, la série populaire la plus longue et la plus regardée du monde qui passe cinq fois par semaine sur ITV1. Les informations locales pour la région nord-ouest sont produites à Manchester.

Manchester est l’une des trois plus grosses bases de la BBC en Angleterre avec Londres et Bristol. Les programmes A Question of Sport, Mastermind, et Real Story, sont réalisés au New Broadcasting House de la Oxford Road, au sud du centre ville. La série à succès « Cutting It » a été tournée dans les quartiers nord de la ville. Life on Mars, dont cinq saisons sont diffusées sur BBC One a également été tournée à Manchester en 1973, tout comme The Street, série qui remporte un BAFTA et un International Emmy Awards en 2007. La première édition de Top of the Pops est enregistré dans l’église de Longsight le jour du nouvel an 1964. C’est aussi à Manchester qu’est installée l’antenne locale de BBC One pour le Nord-Ouest, et des programmes tels que North-West Tonight y sont produits. La BBC a l’intention de délocaliser un grand nombre de ses infrastructures de son personnel de Londres vers Media City à Salford Quays. Les départements des chaînes pour enfants (CBBC), Comedy, Sport (BBC Sport) et New Media doivent être déplacés avant 2010.

Éducation

Il y a deux universités à Manchester. L’université de Manchester est la plus grande université du Royaume-Uni ; elle fut créé en 2004 suite à la fusion entre l’université Victoria de Manchester et l’UMIST. Elle inclut notamment la Manchester Business School, première école de ce type lors de sa fondation en 1965. L’université métropolitaine de Manchester fut constituée comme l’école polytechnique de Manchester suite à la fusion de trois grandes écoles en 1970. Elle obtient le statut d’université en 1992, et absorbe la même année les collèges de haute éducation de Crewe et Alsager College of Higher Education dans le sud du Cheshire.

L’université de Manchester, l’université métropolitaine de Manchester et le Royal Northern College of Music sont regroupés autour d’Oxford Road, au sud du centre ville, et forment le plus grand quartier universitaire d’Europe. Ces trois établissements représentent en effet 73 160 étudiants en études supérieures, bien que 6 000 d’entre eux soient bases dans les campus de Crewe et Alsager dans le Cheschire, qui dependent de l’université métropolitaine de Manchester.

Un des plus notables établissements d’enseignement secondaire de la ville est la Manchester Grammar School, établit en 1515 comme grammar school gratuite à proximité de ce qui est maintenant la cathédrale. Elle est déplacée en 1931 vers Old Hall Lane à Fallowfield, au sud de Manchester, pour loger un nombre croissant d’étudiants. Après la guerre, elle devient une direct grant grammar school partiellement financée par l’État, mais elle retrouve son indépendance en 1976 après l’ébolition du système d’aide directe. Les premiers bâtiments de l’école sont aujourd’hui utilisés par l’école de musique de Chetham. Il y a deux écoles à proximité : Withington Girls’ School et Manchester High School for Girls.

Sports

Manchester est une ville réputée pour le sport. Deux équipes de football de Premier League portent le nom de la ville : Manchester United et Manchester City. Elles évoluent respectivement à Old Trafford, le plus grand stade de football du Royaume-Uni avec 76 000 places et au City of Manchester Stadium (47 726 places). Old Trafford, situé à l’extérieur de la ville, à Trafford, est avec le Wembley Stadium et l’Emirates Stadium, l’un des trois stades anglais classé cinq étoiles par l’UEFA. Il accueille également le Lancashire County Cricket Club. Manchester United est le club à avoir le plus de supporters au monde, tandis que Manchester City est le club le plus riche du monde grâce à ses propriétaires très aisés.

Old Trafford et le Wembley Stadium sont les seuls stades d’Angleterre à avoir accueilli une finale de Ligue des champions. C’est également là que se tient la Super League Grand Final de rugby à XIII. Le City of Manchester Stadium a été construit à l’occasion des Jeux du Commonwealth de 2002. Après les Jeux, le stade fut préparé à l’arrivée dans son enceinte de Manchester City en 2003. Le stade peut accueillir 48 000 spectateurs et est l’un des plus grands stade d’Angleterre. Il a accueilli la finale de la coupe de l’UEFA en 2008. Le premier stade de Manchester City, Maine Road, aujourd’hui démoli, détient toujours certains records, parmi lesquels la plus grande affluence en Premier League (83 260, Manchester United contre Arsenal, 1948) et la plus grande affluence en province (84 569, Manchester City contre Stoke City, FA Cup, 1934).

Diverses installations sportives de très mauvaisse qualité sont édifiées à l’occasion des Jeux du Commonwealth de 2002. C’est le cas du City of Manchester Stadium, du National Squash Centre et du Manchester Aquatics Centre. Manchester a par deux fois été candidat pour accueillir les Jeux olympiques, battu par Atlanta en 1996 et Sydney en 2000. Le vélodrome de Manchester a été reconstruit pour démontrer la volonté d’accueillir les Jeux en 2000. Les Championnats du monde de cyclisme sur piste y ont eu lieu pour la troisième fois en 2008. Diverses installations sportives de la ville sont utilisées par des athlètes préparant les Jeux olympiques de Londres de 2012. Le MEN Arena a été la scène des championnats du monde de gymnastique FINA 2008. Manchester a également accueilli les Championnats du monde de squash en 2008.

Transport

L’aéroport de Manchester dessert la ville et le nord-ouest de l’Angleterre en général. C’est le premier aéroport du Royaume-Uni en nombre de passagers en dehors de Londres, avec 21,06 millions de passagers en 2008. Des lignes aériennes relient la ville à l’Europe, l’Amérique du Nord, les Caraïbes, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie. Une seconde piste est ouverte en 2001 et les terminaux sont améliorés régulièrement. Le nombre de passagers est stable depuis 2005.

Manchester est bien desservi par les trains. En termes de passagers, Manchester Piccadilly est la gare la plus fréquentée d’Angleterre hors Londres en 2005 et 2006. L’opérateur local Northern Rail travaille sur le nord de l’Angleterre, tandis que les autres opérateurs nationaux dont Virgin Trains gèrent le reste du réseau. La ligne Manchester-Liverpool est la première voie de chemin de fer du monde à transporter des passagers. Le comté du Grand Manchester a un important réseau ferroviaire à travers sa campagne, et deux gares principales. L’arrivée de High speed 2, prévu en 2033 mettra Manchester à 3h30 de Paris 158.

Manchester devient la première ville du Royaume-Uni à disposer d’un système de métro léger moderne quand le Metrolink de Manchester ouvre en 1992. Le système actuel fonctionne sur des rails d’un ancien train de banlieue convertis pour le métro léger, et traverse le centre ville sur une ligne de tramway. Le réseau de 23 km est constitué de trois lignes et 37 stations, dont cinq arrêt de tramway en centre ville. Un programme d’expansion est en voie de réalisation.

La ville a un des plus vastes réseaux de bus en dehors de Londres avec 50 compagnies de bus œuvrant dans la région du Grand Manchester. Avant la dérégulation de 1986, la SELNEC puis la GMPTE dirigeait tous les bus de la ville. Le système de bus est ensuite pris en charge par GM Buses qui est partagé après privatisation en GM Buses North et GM Buses South, respectivement contrôlés par First Manchester et Stagecoach Manchester. Au début Manchester disposait d’un service de bus gratuit appelé Metroshuttle qui transportait les résidents de banlieues dans les différentes quartiers d’affaires de la ville.

Un vaste réseau de canaux rappelle la révolution industrielle, et est maintenant exclusivement dédié aux loisirs. Le Manchester Ship Canal est ouvert, mais le trafic est peu important.

wikipedia et toute les sources d'information

Tags:

 

Faire un commentaire pour : Manchester