Arcachon (en gascon Arcaishon) est une station balnéaire, située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine. Elle appartient à la région historique de la Gascogne. Ses habitants sont appelés les Arcachonnais.

Géographie

Arcachon est une station balnéaire située dans le département de la Gironde, au cœur des Landes de Gascogne, en Pays de Buch. Enclavée dans la commune de la Teste de Buch, elle est prolongée vers le sud du littoral par le Pyla-sur-Mer.


Arcachon est composée de quatre quartiers appelés des « Villes » (outre la célèbre Ville d’Hiver, elle comprend également une Ville de Printemps, une Ville d’Été et une Ville d’Automne) auxquelles il convient d’ajouter L’Aiguillon, Les Abatilles et Le Moulleau.

Étymologie

« Arcachon » provient du gascon Arcaishon.

L’étymologie exacte est controversée. Selon certains, le nom viendrait du mot Arcansson qui désigne la colophane, un des principaux constituant de la résine de pin, qui fut exploitée pendant des siècles à Arcachon. Contrairement au reste de la forêt des Landes, les boisements dans les environs d’Arcachon sont naturels et ont abrité les tout premiers gemmeurs.

Histoire

usqu’au début du XIXe siècle, Arcachon se réduit à quelques cabanes de pêcheurs et de résiniers en bordure du Bassin d’Arcachon.

Louis XVI eut l’intention d’établir un port militaire dans la baie d’Arcachon ; il était nécessaire, avant tout, de fixer les sables des dunes. L’ingénieur de la marine Charlevoix de Villers étudie la question et propose, en 1779, l’emploi de plantations. Victime d’intrigues, il tombe en disgrâce. Le problème sera repris, neuf ans plus tard, par Nicolas Brémontier. Brémontier fait d’abord construire une digue destinée à arrêter le cheminement des sables au point de départ. À environ 70 m de la ligne atteinte par les plus hautes mers, on enfonce dans le sol une palissade de madriers contre laquelle le sable s’accumule. Relevant les madriers à mesure que le sable monte, on crée une « dune littorale » de 10 à 12 m de hauteur, formant barrière. Le sable de la surface est fixé par des semis de gourbet, dont l’épais lacis de racines s’étend rapidement. Brémontier s’attaque ensuite au problème de la fixation des dunes intérieures. Des graines de pins maritimes, mélangées à des graines d’ajonc et de genêt sont semées sous une couverture de fagots de branchages qui maintiennent provisoirement les sables. Au bout de quatre ans, le genêt atteint près de deux mètres de hauteur. Le pin, d’une croissance plus lente, grandit ainsi protégé et distance bientôt les autres plantes qui, en pourrissant, apportent des éléments organiques fertilisateurs.

En 1841, une ligne de chemin de fer relie Bordeaux et La Teste-de-Buch. En 1845, un débarcadère en eau profonde est construit sur la baie, à cinq kilomètres au nord de La Teste-de-Buch ; une route, tracée à travers les prés salés, le dessert. Des villas se construisent : Arcachon est née.

Dans la première partie du XIXe siècle, le site déjà apprécié pour la qualité de son climat, connaît un essor très rapide, en particulier grâce à la création de la ligne de chemin de fer Bordeaux-La Teste, qui amène sur le Bassin des gens de toute la région. En 1823, un marin du nom de François Legallais ouvre un établissement de bains de mer visant une clientèle aisée.

Arcachon, ancien quartier de La Teste de Buch, est érigée en commune par décret impérial (Napoléon III) le 2 mai 1857 et Alphonse Lamarque de Plaisance en est le premier maire. Il est également le père de la devise de la ville : Heri solitudo, hodie vicus, cras civitas soit Hier désert, aujourd’hui village, demain cité, il n’imaginait probablement pas la justesse de sa vision.

Thalassothérapie, climatothérapie et même plus tard thermalisme, avec la découverte en 1923 de la source Sainte-Anne des Abatilles, le destin d’Arcachon s’oriente dès l’origine vers celui d’une ville de santé.

Banquiers et propriétaires du chemin de fer entre Bordeaux et La Teste, les frères Pereire décidèrent de prolonger la ligne jusqu’à Arcachon avec l’idée de faire de cet endroit un pôle commercial et portuaire. Déjà nombreux sont ceux qui venaient par le chemin de fer profiter de la région et des courses landaises se déroulant dans les arènes d’Arcachon (arènes en dur qui ont été démolies) et de La Teste (arènes en bois pouvant accueillir 5000 personnes, se trouvant sur l’ancienne place du Coum, aujourd’hui place Edmond Rostand, derrière les prés salés).

Le projet commercial n’eut pas un grand succès, mais les frères Pereire développèrent le tourisme estival et thermal en acquérant les terrains où il fondèrent la Ville d’Hiver. À partir de ce moment-là, la ville ne cessa de s’enrichir d’établissements incitant au luxe et à la détente comme le célèbre Casino de la plage construit en 1853 appelé également Château Deganne du nom de son constructeur.

Les constructeurs de la ville furent également inspirés par le style colonial avec le Casino Mauresque appelé également Casino de la forêt à cause de son emplacement sur la dune boisée de la Ville d’Hiver. Son architecture était inspirée de l’Alhambra de Grenade et de la Mosquée de Cordoue. Après avoir eu son heure de gloire, il fut plus ou moins délaissé et finit par être détruit par un incendie en 1977.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Wehrmacht y laissa le 950e régiment hindou en garnison.

Anecdote : dans la Ville d’Hiver, il y a à son emplacement géographique dans le parc mauresque, une allée du Moulin Rouge en hommage au grand peintre Toulouse-Lautrec qui passait ses vacances à Arcachon. Ce dernier avait une maison au bord de la plage et aimait se baigner.

Administration

Un décret du 6 décembre 2006 (Journal officiel du 8 décembre 2006) a créé un arrondissement d’Arcachon comprenant les cantons d’Arcachon, d’Audenge, de Belin-Béliet et de la Teste-de-Buch. Son chef-lieu est fixé à Arcachon.

Architecture

Arcachon est un florilège de constructions remarquables par leur originalité. La Ville d’Hiver comporte de nombreuses villas, aujourd’hui classées, construites à la fin du dix-neuvième siècle. L’allée Faust en particulier, près du parc mauresque, est à elle seule exceptionnelle. Dans d’autres quartiers d’Arcachon, on pourra admirer par exemple le Le château Deganne devenu casino ou d’autres constructions du boulevard de la plage ou du boulevard Deganne. Plus récemment, le centre ville a fait l’objet d’une réhabilitation, caractérisée notamment la création d’une nouvelle place, inaugurée le 25 mars 2012.

Ce nouvel espace, situé entre la mairie et le boulevard de la plage, est un résumé des styles les plus remarquables de la ville d’Arcachon; vértable pot-pourri architectural par analogie avec un pot pourri musical où les œuvres se succèdent sans changer ni d’harmonie ni de rythme.

Démographie

D’après le recensement Insee de 2007, Arcachon compte 11 679 habitants (soit une augmentation de 2 % par rapport à 1999). La commune occupe le 790e rang au niveau national, alors qu’elle était au 771e en 1999, et le 21e au niveau départemental. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Arcachon depuis 1793.

Économie

Arcachon est une station balnéaire, climatique et thermale.

L’économie du bassin est principalement organisée autour de trois pôles :

l’ostréiculture arcachonnaise dont l’essentiel de sa production est réalisée par la ville de Gujan-Mestras[réf. nécessaire]. Les huitres d’Arcachon sont déjà connues de Rabelais. Mais l’organisation industrielle des parcs, dans l’île aux Oiseaux et dans la baie, date de 1849.
le tourisme et les activités balnéaires, avec la plaisance et ses chantiers et ateliers comme Moteurs Couach.
l’industrie papetière, avec notamment l’usine de papier Smurfit, située toutefois très en retrait du Bassin d’Arcachon.

Transports

Gare d’Arcachon
Route nationale 250
Autoroute A660
Grande étendue de pistes cyclables qui jalonnent de part en part le bassin d’Arcachon, reliant Biscarrosse au Pyla-sur-Mer, le Pyla-sur-Mer à La Teste de Buch, La Teste de Buch à Arcachon, et ensuite du sein même d’Arcachon à toutes ses plages (Pereire, Thiers, Arbousiers, etc.). On peut également longer le littoral en piste cyclable, de Arcachon jusqu’au Teich en passant par La Teste-de-Buch, et Gujan-Mestras
Ascenseur public du Parc Mauresque
Bus Eho (mini bus électriques) au sein même de la ville
Réseau de bus Baïa, qui, complétant le précédent au sein de la commune, permet d’accéder aux commune de La Teste-de-Buch, Gujan-Mestras et Le Teich. Arcachon est desservi par les lignes 1,2 et 3 de ce réseau.
Locations de vélos, véhicules 2 roues motorisés, et autres.

Monuments et lieux touristiques

Le bassin d’Arcachon est un site maritime quasi-clos en forme d’anse que borde la dune du Pyla, agréable mais relativement difficile d’accès aux embarcations.

l’île aux Oiseaux et les Cabanes tchanquées.
Le port d’Arcachon est le second port de plaisance de l’Atlantique.
La plage Pereire est aménagée avec des jardins maritimes, des pelouses, des promenades et des pistes cyclables qui conduisent jusqu’au quartier du Moulleau.
Le château Deganne datant de 1853 abrite le casino de la plage.
Arcachon possède plus d’une dizaine d’œuvres du sculpteur Claude Bouscau dont l’Héraclès du parc Mauresque et la Croix Péris en mer.
La villa Teresa ou hôtel Semiramis dans la Ville d’Hiver fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 18 mars 1980.

repris à un spéculateur, cet hôtel acheté en ruine a été rénové par Arlette et Denis Baures.

La Chapelle des Marins est un lieu de culte dont les murs sont couverts d’ex-voto, dons des marins sauvés des eaux.
Le belvédère Sainte-Cécile est une flèche métallique qui surplombe la ville et offre un point de vue sur le bassin.
La pointe de l’Aiguillon est un quartier d’Arcachon au style typique des villages de pêcheurs.
Le monument aux morts d’Arcachon d’inspiration pacifiste, dominé par une Victoire, présente des sculptures de pleureuses, d’un résinier d’une ostréicultrice du bassin et des inscriptions pacifistes dont PAX – LABOR (Paix – Travail).
L’Église Notre-Dame des Passes est située dans le quartier du Moulleau.
La synagogue, située 89 cours Desbiey fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 3 décembre 2004.

Galerie photo:

wikipedia et toute les sources d'information

Tags:

 

Faire un commentaire pour : Arcachon