L’Algérie (arabe : الجزائر, tamazight: ), officiellement la République algérienne démocratique et populaire, est un État d’Afrique du Nord qui fait partie du Maghreb. Sa capitale, Alger, est située au nord, sur la côte méditerranéenne. Avec une superficie de 2 381 741 km², c’est le plus grand pays bordant la Méditerranée et le deuxième plus étendu d’Afrique après le Soudan. Il partage des frontières terrestres au nord-est avec la Tunisie, à l’est avec la Libye, au sud avec le Niger et le Mali, au sud-ouest avec la Mauritanie et le territoire contesté du Sahara occidental, et à l’ouest avec le Maroc.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/61/Oran_facade_maritime.JPG/800px-Oran_facade_maritime.JPG

L’Algérie est membre de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’Union africaine (UA) et de la Ligue des États arabes pratiquement depuis son indépendance, en 1962. Elle a intégré l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 1969. En février 1989, l’Algérie a pris part, avec les autres États maghrébins, à la création de l’organisation de l’Union du Maghreb arabe (UMA).


http://adelife.files.wordpress.com/2007/04/drapeau-algerie-772063.jpg

La Constitution algérienne définit « l’islam, l’arabité et l’amazighité » comme « composantes fondamentales » de l’identité du peuple algérien et le pays comme « terre d’Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, méditerranéen et africain ».

Gastronomie

La gastronomie algérienne est riche et diversifiée. Elle est intimement liée aux productions de la terre et de la mer. Le pays déjà considéré depuis, la plus haute antiquité « grenier de Rome », offre une composante de plats et de mets variés selon les régions et selon les saisons. Cette gastronomie qui fait appel à de nombreux produits, reste tout de même celle des céréales depuis toujours produits avec abondance dans le pays. Il n’existe pas un plat où ces derniers ne soient pas présents. La cuisine algérienne varie d’une région à une autre et selon les légumes de saison. Elle peut être préparée en utilisant la viande, le poisson, ou encore moins riche elle peut être végétarienne, parmi les plats les plus connus il y a le couscous, la chorba, la chekhechoukha, le berkoukes, le mthewem, la chtitha, le mderbel, la dolma, le brik ou bourek, etc., pour ce qui est de la pâtisserie, il y a: baghrir, khfaf, tcharek, dziriette, knidelette, kalb ellouz ou harissa, zlabia, aarayech, makroude, ghroubiya, mghergchette, etc.

La merguez est originaire de l’Algerie.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Couscous-1.jpg/800px-Couscous-1.jpg

Musique

La musique algérienne est un parfait reflet de la grande diversité culturelle qui caractérise ce vaste pays, les répertoires musicaux se distinguent par une profusion de plusieurs styles.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c1/Khaled_NYC_Concert_Feb_8_2002.jpg

La musique chaâbi est un genre musical typiquement algérois qu’on a dérivé de la musique andalouse durant les années 1920. Le style se caractérise par des rythmes spécifiques et des Kacidate en arabe dialectal qui sont de longs poèmes tirés du terroir algérien. Le maître incontesté de cette musique demeure El Hadj M’Hamed El Anka.

La musique classique algérienne dite andalouse est un style musical qui a été rapporté en Algérie par les réfugiés andalous ayant fui l’inquisition des rois chrétiens à partir du XIe siècle, elle se développera considérablement dans les villes du nord de l’Algérie. Cette musique se caractérise par une grande recherche technique et s’articule principalement sur 12 longues Noubate « suite », ses principaux instruments sont la mandoline, le violon, le Luth, la guitare, la Cithare, la flûte de roseau et le piano. Parmi les interprètes les plus remarqués il y a Bahdja Rahal, Cheikh El Hadj Mohamed El Ghafour, Nasserdine Chaouli, Cheikh Larbi Bensari, Nouri El Koufi ainsi que des troupes musicales comme El Mouahidia, El Mossilia, El Fakhardjia, Es Sendoussia et El-Andalous.

Artisanat

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat s’occupe de gérer le budget lié à la promotion du secteur artisanal.

L’artisanat algérien, à l’instar des artisanats des autres pays, est d’une incontestable richesse et d’une étonnante variété, tant dans les formes, que dans les techniques et les décors. Cette richesse est rehaussée par la modestie des matériaux dont sont constituées les œuvres artisanales. Nécessaires à la vie quotidienne, elles sont conçues dans un but utilitaire et souvent comportent des motifs dont la signification, suivant les croyances locales, leur confère des vertus protectrices. La diversité des conditions climatiques, des ressources naturelles et les différentes civilisations de l’Algérie expliquent la présence d’une vaste gamme de spécialités artisanales.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e4/BijouKabyle2.jpg/800px-BijouKabyle2.jpg
Le taux d’urbanisation de l’Algérie avoisine les 60 %, et continue d’augmenter (avec une croissance plus soutenue dans le sud algérien) en dépit des efforts du gouvernement pour freiner la migration vers les villes. L’Algérie compte plus d’une trentaine d’agglomérations urbaines de plus de 100 000 habitants, presque toutes concentrées dans le nord du pays. La plus grande ville est Alger, mégapole de plus de six millions d’habitants, soit plus du dixième de la population globale, ce qui en fait la première agglomération du Maghreb.

Les ville à visité:

Il y a également parmi les principales villes algériennes, en termes de population, d’influence culturelle ou d’importance économique :

* Oran, sur la côte ouest, deuxième ville du pays ;
* Batna,ville industrielle commerciale et culturelle,capitale des Aures ;
* Constantine, important pôle culturel, industriel et universitaire ;
* Annaba à l’Est, pole touristique et economique abritant ArcelorMittal qui est le plus grand complexe sidérurgique d’Afrique ;
* Béjaïa, important port pétrolier et commercial méditerranéen ;
* Sétif, ville industrielle et universitaire, capitale des Hauts plateaux ;
* Tizi-Ouzou, capitale de la haute Kabylie, pôle culturelle ;
* Skikda a un important port et c’est une ville touristique et industrielle ;
* Chlef, ville culturelle et industrielle ;
* Mostaganem, ville industrielle abritant le premier port d’Algérie ;
* Biskra, ville culturelle et industrielle, capitale du Ziban ;
* Batna,ville industrielle commerciale et culturelle,capitale des Aures ;
* Tlemcen,ville culturelle artistique economique et industrielle .
* Tiaret,ville industrielle ;
* Sidi-Bel-Abbès,ville industrielle et économique ;
* Blida,ville culturelle et industrielle ;
* Ouargla,ville culturelle et industrielle.

http://www.mensongepsy.com/fr/wp-content/uploads/2008/10/algerie1.jpg

Tags:

 

Faire un commentaire pour : Algérie